Flash Info
Accueil > Actualité & technologie web > L’amnésie numérique touche 50% des français

L’amnésie numérique touche 50% des français

Connaissez-vous l’amnésie numérique ? Il ne s’agit pas à sens propre d’une maladie c’est simplement le fait de laisser reposer une partie de notre mémoire sur nos appareils numériques. Pour savoir si vous êtes « touchés » par l’amnésie numérique c’est simple, posez-vous des questions comme : Connaissez-vous le numéro de téléphone de votre conjoint ? De vos enfants ? Ou de vos parents ? Si, comme la moitié de la population française vous êtes incapable de répondre à ces questions sans checker vos contacts sur votre téléphone, alors vous êtes également atteint. Et donc, pas d’inquiétudes vous êtes loin d’être le seul.

Un tiers des Français ne se souvient plus du numéro de la personne qui partage sa vie

D’un point de vue médical l’amnésie numérique n’est pas grave, il s’agit plutôt d’un constat fait depuis que les smartphones et autres appareils informatiques se sont introduit dans le quotidien des français. On se souvient encore du temps où on connaissait par cœur les numéros de téléphones de nos proches pour être capable de les contacter à partir d’une cabine téléphonique. Aujourd’hui, nous sommes nombreux à considérer internet et les objets connectés comme des extensions de notre propre cerveau sur lesquelles on pourrait stocker beaucoup d’informations, comme les numéros de téléphone. Kaspersky (à l’origine de l’étude) définit l’amnésie numérique comme « le fait d’oublier les informations que nous conservons dans un appareil numérique ». A long terme cela pourrait poser un réel problème puisque nous usons moins de nos capacités que nos prédécesseurs en pensant plus facile que regarder sur son téléphone.

L’étude menée par Kaspersky à montrer que 58% des français ne connaissent pas par cœur le numéro de leurs enfants, 51 % celui de leur travail ou même de leur conjoint. Kaspersky ajoute que « notre incapacité croissante à nous souvenir des numéros importants parce qu’ils sont juste à un clic de distance, nous laisse extrêmement vulnérables dans le cas où le dispositif est perdu ou volé, ou les données compromises », en gros, plus de téléphone ou d’internet, plus de mémoire.  Cette affirmation se traduit notamment par le fait que près de 18% des personnes interrogées sont terrifiées à l’idée de perdre leur smartphone, car il s’agit du seul endroit où se trouvent tous leurs numéros.

Internet, une extension du cerveau

Plus de 70% des français affirment considérer internet comme une extension de leur cerveau. (83% chez les jeunes). Cette situation, bien que très  pratiques il faut l’avouer, peut avoir de réels effets pervers. En effet, de plus en plus de personnes cherchent des informations, notamment sur Google, et ne font pas d’effort mental pour mémoriser les informations trouvées par soucis de facilité de retrouver l’information.

A propos FlashLaura

Stagiaire de haute compétition (ou presque)

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com