Flash Info
Accueil > Actualité & technologie web > Au revoir la neutralité et bonjour la loi du plus fort aux USA

Au revoir la neutralité et bonjour la loi du plus fort aux USA

Tournant pour les Etats-Unis mais tout particulièrement pour ses citoyens. Le 14 décembre, le régulateur américain de la télécommunication a aboli le principe de la neutralité du web. Principe créé et instauré sous la présidence d’Obama en 2015, garantissant le même débit pour tous d’accès à internet. Mais revenons sur cette loi de neutralité du web.

Origine :

Instauré par le Président Barak Obama en 2015, la loi de neutralité du web imposait à tous les fournisseurs d’accès à internet de traiter de manière égale la totalité des contenus passant dans leurs « tuyaux ». Tous les citoyens devaient ainsi avoir le même débit internet et ce malgré leur abonnement.

 

Dissolution :

C’est ce 14 décembre 2017 qu’Ajit Pai, régulateur américain des télécoms a dissout la loi en présence de la Commission Fédérale des Communications lors d’un vote à trois voix contre deux.

Aujourd’hui, la Commission Fédérale des Communications à le droit de varier le débit d’internet comme bon leur semble …

manifestants-soutien-principe-neutralite-new-york-7-decembre-2017_0_1399_933

Protestations contre la dissolution de la neutralité du web

 

Risques et conséquences :

Le risque premier est de voir la montée en puissances des abonnements. En effet, la loi étant maintenant abrogée, les télécoms vont alors pouvoir varier les débits comme ils souhaitent. La loi du plus fort (financer) va alors entrée en jeu. La rapidité de votre débit internet justifiera ainsi le prix de votre abonnement prix.

Mais ce n’est pas tout, une concurrence imparfaite va également voir le jour. La loi du plus fort va aussi entrer en jeu. Les entreprises à forte capacité d’investissement verront leur site mieux placé et plus rapide par rapport aux petites entreprises qui n’ont pas forcement le moyen d’investir. Elles seront ainsi défavoriser et seront laissées de côté.

 

Des réactions ?

Une réaction phare a été évoquée, celle du procureur général de New York, Eric Schneiderman qui a annoncé vouloir attaquer la décision de la FCC avec l’aide d’autres Etats.

Du coté des Fournisseurs d’accès à internet, une réaction surement illusoire : ils gèreront de façon « ouverte » et « transparente » les réseaux internet.

 

Pour savoir ce qu’il en était en Amérique et ce qu’il en est en Europe de la neutralité du web, rendez-vous sur cette infographie : https://www.cfactuel.fr/sujets/infographie-sur-la-neutralite-du-net.html

 

A propos admin

Depuis 2008, TooEasy ® est spécialisée dans les métiers de la communication pour vous apporter l’expertise la plus juste et répondre à vos besoins... - Une intégration 360° des produits et services - La qualité privilégiée - Une entreprise à taille et valeur humaine http://www.tooeasy.fr

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com