Flash Info
Accueil > Actualité & technologie web > L’Apple II a 40 ans !

L’Apple II a 40 ans !

Alors que la date de sortie de l’Iphone 8 n’a pour le moment pas encore été annoncée, un événement vient nous rappeler que la firme cofondée par Steve Jobs n’est plus si jeune que cela: L’anniversaire de l’ordinateur Apple II.

Aujourd’hui dépassé, il reste pourtant un mythe puisque il fut un des premiers ordinateurs destiné au grand public et produit à grande échelle. Il a fait la fortune de la marque, en devenant un succès commercial dans les années 80. Retour sur l’histoire de ce précurseur.

Qui est-il ?

En avril 1977, Steve Jobs et Steve Wozniak présentent lors de la West Coast Computer Fair de San Francisco l’Apple II. Dévoilé comme l’ordinateur « le plus personnel », il fait sensation. Il faut dire que les deux créateurs de la marque à la pomme n’en sont pas à leur coup d’essai. En effet, quelques années plus tôt est sorti l’Apple I. Mais, contrairement à son aîné, l’Apple II présente les codes de ce qui deviendra les valeurs phares de la marque : l’innovation & l’esthétique. Il est vendu avec un clavier intégré et un« joli » boîtier.

Affiche pour l'Apple II, l'ordinateur "le plus personnel", l'une des premières pubs de la marque.

Affiche pour l’Apple II, l’ordinateur « le plus personnel », l’une des premières pubs de la marque.

Commercialisée dès juin 1977, la machine est révolutionnaire dans de nombreux domaines. Son prix, abordable pour une famille de classe moyenne, sa composition ainsi que sa taille la rendent populaire. En effet, à l’époque réservés aux scientifiques et aux initiés, les ordinateurs ne disposent pour la plupart que de logiciels spécifiques. Apple II proposa non seulement une gamme de logiciels utiles et utilisables par le grand public mais également les attributs caractéristiques des appareils de ces années-là. Un processus MOS Tec 6502, un lecteur de cassettes audio, 8 slots d’extension et une mémoire vive de 4 ko pour un prix de 1 298 $. Son écran pouvant afficher jusqu’à 24 lignes pour 40 colonnes de lettres majuscules!

Apple II et son clavier intégré

Apple II et son clavier intégré

D’abord vendu aux passionnés, puis aux écoles et enfin aux familles, il finira par coloniser également les entreprises en ajoutant des applications à destination des sociétés telles que les tableurs et les traitements de texte.

Viendront ensuite l’Apple plus, l’Apple IIe et l’Apple IIc. L’Apple IIe, comme « enhanced », possédait de nouvelles puces qui diminuaient le nombre de composants et donc le prix de la machine. Il affichait également plus de caractères que son grand frère, avec 80 colonnes utilisables et la possibilité de taper des minuscules et des majuscules. Il est considéré comme le plus populaire des Apple II.

 

De manière paradoxale, la célébrité et l’adaptabilité qui furent les forces de l’Apple II, participèrent à l’échec de son successeur, l’Apple III. Trop pauvre en innovations et ayant des problèmes techniques, il est remplacé en 1984 par la nouvelle série : Macintosh, dont on connaît le triomphe.

40 ans plus tard, Apple a marqué l’histoire. La production de l’Apple II prendra fin en 1988, mais l’impact de l’ordinateur sur l’industrie technologique fut considérable. Il contribua à faire connaître et à démocratiser les ordinateurs personnels, ouvrant par la même occasion un marché florissant : l’informatique à domicile.

Les actualités de la pomme

La firme planche actuellement sur de nouveaux projets avec, notamment, selon Tim Cook le PDG d’Apple, le développement d’une intelligence artificielle destinée aux systèmes de conduite autonome. Il a cependant démenti la création d’une Apple Car, ce que l’on a pu croire dans un premier temps. L’entreprise ne construit pas sa propre voiture autonome mais se concentre sur le logiciel novateur. Et, preuve que les ingénieurs ont fait du chemin, l’entreprise a déjà pu en avril dernier, tester trois voitures sans conducteur en Californie.

A propos Célia MISTRULLI

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com