Flash Info
Accueil > Juridique > L’e-réputation attire de plus en plus l’attention

L’e-réputation attire de plus en plus l’attention

D’après la CNIL, les internautes prête de plus en plus d’attention à leur e-réputation. Pour la défendre : le droit à l’oubli

Les internautes sont de plus en plus soucieux quant à leurs e-réputations. La CNIL qui est une autorité française de contrôle en matière de protection de données personnelles a dressé son bilan de l’année dernière.
Selon eux la CNIL est plus souvent sollicitée qu’auparavant  7908 plaintes concernant l’e-réputation provenant des particuliers et 5890 demande de droit d’accès indirect. Cela nous montre bien une évolution de la volonté des internautes de bénéficier de plus de transparence et de sécurité d’autant plus dans la gestion de leur e-réputation.

Il existe plusieurs moyens pour la défendre comme le droit à l’oubli appliqué par Google en mai 2014. Il défend les citoyens de l’Union Européenne, il permet à un individu de demander le retrait de certaines informations qui pourraient lui nuire sur des actions qu’il a faites dans le passé. Concrètement il s’applique soit par le retrait de l’information sur le site d’origine, c’est alors le droit à l’effacement, soit par un déréférencement du site par les moteurs de recherches ; il s’agit donc du droit au déréférencement.

 

A propos mducros

Les commentaires sont fermés

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com